Que la paix soit sur celui/celle qui suit la guidée.

Concernant l’immigration et l’Islam, il est temps que les gens de la Sunnah fasse un constat sur ce qui s’est passé, pourquoi cela s’est passé et comment cela continu de se passer actuellement et quelles en ont été les conséquences. Et il est d’autant plus profitable pour nous que ce constat se fasse d’après le regard d’un Musulman étant lui-même un acteur directe (quoique involontaire) de ce phénomène.

On peut aisément déterminer deux causes à l’immigration massive des pays des anciennes colonies vers l’ancienne métropole, en l’occurrence la France pour ce qui concerne notre propos. Il est évident que les causes invoquées par le discours officiel de l’Etat et des médias français sont à balayer d’un trait vu la manipulation et la propagande de masse dont ils usent et abusent à notre encontre depuis des décennies. C’est un discours qui risque de déplaire fortement aux personnes (Musulmanes ou non) endormis par cette propagande. Mais il faut savoir être réaliste et dire la vérité.

On trouve au premier abord une cause manifestement politico-économique qui plonge ses racines dans la seconde guerre mondiale lorsque les quelques résistants français étaient en grande partie composés de communistes et qu’à la “victoire” le chef de la résistance qui était de droite, De Gaulle, fut bien obligé de trouver un compromis avec eux pour élaborer l’Etat qu’il voulait mettre en place au sortir de la guerre. C’est ainsi qu’il leur concéda certaines mesures sociales auxquelles ils étaient attachés dans la future politique du gouvernement et en échange ils ne se rallieraient pas au bloc de l’est chapeauté par les soviétiques, alors en pleine ascension.

Car les “résistants” communistes avaient des armes et De Gaulle craignaient qu’ils ne fassent jouer du canon pour faire respecter leurs desiderata. Mais il y avait sans doute une clause secrète ou du moins des intentions cachées derrière ces concessions envers les “rouges” car par la suite, pour contrer les forces vives du Parti Communiste Français qui avait beaucoup de poids à l’époque, la décision fut prise de renforcer et de consolider l’immigration massive déjà largement entamée depuis les années 1950.

C’est ainsi que nos parents qui étaient venus travailler en France pour gagner de l’argent et retourner ensuite dans les pays Musulmans, se sont vus rejoindre par leurs femmes et établir une descendance dans ce pays grâce/à cause des décisions gouvernementales. Et ici il faut bien reconnaître une grave erreur du côté de nos parents car, pour la plupart, ces décisions d’émigrer, même temporairement, en terres laïco-chrétiennes (on ne sait même plus comment les nommer en termes culturels) n’ont été sanctionnées positivement par aucun savant Musulman digne de ce nom.

Au contraire, dès la fin du 19ème siècle et des premières arrivées de Musulmans en Europe, un grand savant Egyptien du nom d’Ahmed Shakir avait formellement interdit aux Musulmans de partir dans ces pays en conformité avec les directives Islamiques. La chose étant dite, l’immigration massive de prolétaires issus de pays déstructurés et asservis par une colonisation destructrice inavouable, a permis d’affaiblir considérablement les communistes français qui constituaient une force d’opposition conséquente après la guerre. En effet ces prolétaires basanés moins payés que les Français de souche ont finis par composer peu à peu la base de la classe prolétaire française.

Mais avec la force de contestation (à travers le syndicalisme, le vote, les manifestations etc) en moins. Les patrons acquis à la cause mondialiste n’avaient que l’embarras du choix pour embaucher à moindre coûts ces nouveaux prolétaires corvéables à merci (car analphabètes et apolitiques pour la plupart) venus participer consciemment ou non à la reconstruction de la France d’après guerre, ce pays-même qui avait détruit les leurs. Cette immigration aurait ainsi permis l’écrasement de toute force d’opposition (fut-elle fictive comme le communisme aussi paradoxal que cela puisse paraître) contre le libéralisme capitaliste ambiant.

Le faux jeu politique français gauche-droite est ainsi instauré révélant la connivence entre les socialo-libertaires en accord avec le métissage culturel et les libéro-capitalistes en accord avec l’immigration de prolétaires prêt à tout les sacrifices pour travailler. Il ne faut surtout pas faire attention encore une fois aux faux débats télévisés et aux fausses prises de positions de certains politiques de droite par exemple, qui se déclarent contre l’immigration pour attirer les votes des français de souches légitimement désabusés par cette “invasion” qui ne dit pas son nom. L’un des intérêts de la démoncratie avec le vote étant de canaliser le mécontentement des gens pour que cela ne se traduise jamais en véritable possibilité de changement profond à la manière d’un coup d’épée dans l’eau.

Mais en creusant un peu plus, on trouve la deuxième cause de l’immigration, et sans doute celle qui indigne le plus au vu de son objectif. Celle dont même certains médias alternatifs osent à peine parler. Il s’agit bien sûr du complot des élites satanistes. En effet, les “grands” patrons de multinationales sont, comme nous l’avons dit, acquis aux idéaux mondialistes et sont ainsi l’une des armes des grands banquiers de Wallstreet, La City et autres nids de prédateurs usuriers.

L’un des objectifs ultime du complot judéo-maçonnique est d’affaiblir, si ce n’est de détruire toutes les nations et toutes les religions pour instaurer le gouvernement mondial. Et par l’immigration massive, et donc le métissage culturel, il s’agit de détruire la nation française et sa religion (le Christianisme) avec. Le fait est qu’on ne peut pas parler d’un peuple sans parler de sa nation et de sa religion. L’avantage de l’Islam est que sa nation est très vaste et englobe une multitude de peuples différents mais unis par une même croyance forte.

Tandis qu’en Europe et en particulier en France la nation est représentée par le peuple de la France et par sa religion qui est le Catholicisme apostolique et Romain. L’arrivée massive de populations qui viennent de pays d’une autre civilisation comme l’Islam qui, même affaiblie par l’absence d’unité politique, reste une culture forte et vivace, ne peut qu’engendrer des problèmes sociaux et sociétaux de toutes sortes. On ne peut nier cela. On perçoit déjà le projet diabolique voulue par les élites satanistes au pouvoir en Occident. C’est de mettre en place un conflit entre les Français “autochtones” et les “Français” Musulmans afin de détruire la nation française.

 Je ne m’étendrais pas sur ce que les premiers cités doivent faire ou ne pas faire, notre frère Ibn Ajan s’étant chargé de cela par sa missive explicite. Je soulignerai simplement le fait qu’il ne faut surtout pas qu’ils se trompent d’ennemis et qu’ils ne confondent pas les marionnettes avec le marionnettiste. Si les premiers sont détruits (si tant est qu’ils puissent l’être), l’autre règnera sans partage sur les ruines d’une guerre qu’il aura voulue et programmée.

Donc il ne faut pas gaspiller son énergie pour rien surtout que, comme je l’ai dit, l’Islam est une religion qui gardera toujours sa pleine vigueur car composée d’une multitude de peuples unis par une croyance forte (contrairement à ce que certains pensent, les textes sacrés restent les mêmes peu importe les frontières entre les peuples Musulmans).

Advertisements