” Nous sommes des êtres humains, eux sont des animaux ” [Nous = Juifs, Eux = le reste du monde] voilà en somme la pensée principale du livre diabolique juif appelé Talmud, extrait :

“Seul l’israélite est un homme, tout l’univers est à lui, toutes choses doivent le servir, principalement les animaux qui ont forme d’homme.”

Abhodah Zarah 26 b Tosephoth: “Le meilleur parmi les Goïm mérite d’être mis à mort.”

Le juif qui tue un chrétien ne pèche pas mais, au contraire, offre un sacrifice agréable à Dieu “comme celui qui offre un don d’encens”
Sepher Or Israël 177 b : “Efface la vie du chrétien, et tue-le. C’est agréable à la Majesté Divine comme celui qui offre un don d’encens.”

Ibid, fol 180: “L’israélite est obligé de mettre toute son ardeur à ôter toutes les épines de la vigne,c ‘est-à-dire d’arracher, d’extirper les chrétiens de la terre; on ne peut donner une plus grande joie au Dieu béni que celle que nous faisons en exterminant les impies et les chrétiens de ce monde.”

Pesachim 49 b : “R. Eliézer dit: “Il est licite d’étrangler l’homme idiot en la fête de l’Expiation, même si elle tombe le jour du Sabbat. Ses disciples lui dirent: Rabbi, dis plutôt immoler. Ce à quoi il répondit: absolument pas; parce qu’en immolant, il faut réciter certaines prières, et en l’étranglant, ce n’est pas nécessaire.”

Ainsi il est très simple de comprendre la vision du monde pour ces individus et leurs relations, telle qu’ils le conçoivent, avec tout non-juif. Un concept très facile à déterminer ” il y a eux [le bétail humain] & nous [le peuple élu]”, aussi il est évident qu’inspiré par ce livre satanique, toute personne se revendiquant du judaisme prenne cette vision en considération et surtout en pratique.

Donc il faut de suite arrêter avec cette comédie de sioniste et anti-sioniste, un Juif reste un Juif, sioniste ou non, le combat est entier et non partiel. Oserait-on pensez un jour à voir ce genre de tribune dans les quotidiens de France ? :


[Impossible ! Quand on sait que les dirigeants de ce pays pratiquent les écrits du Talmud à outrance, par contre pour l’Islâm, en veux-tu ? en voilà !]

Advertisements