Bien que la trahison et les tueries du mouvement nationaliste Palestinien Hâmas envers les principes même de l’Islâm et les partisans du réveil islamique n’est plus à démontrer, je tiens à mettre en lumière la ligne idéologique claire et sans équivoque explicité par son chef connu Khâlid Mash’al.  abbas_mechal_haniyeh_8_2_2007

Extrait de l’interview entre l’ancien maire de Londres Ken Livingstone et l’un des dirigeants du Hâmas Khâlid Mash’al :

KL : Souhaitez-vous établir en Palestine un état islamique dans lequel toutes les autres religions auront un statut subalterne ?

KM : Notre priorité comme mouvement de libération nationale est d’en terminer avec l’occupation israélienne de notre patrie. Une fois que notre peuple sera libre sur sa terre et bénéficiera du droit à l’autodétermination, c’est lui seul qui aura le dernier mot sur sous le système de gouvernement avec lequel il souhaite vivre. C’est notre ferme croyance que l’Islam ne peut pas être imposé aux gens. Nous ferons campagne, dans un processus entièrement démocratique, sur un programme islamique. Si c’est ce que les gens choisissent, alors ce sera leur choix. Nous croyons que l’Islam est la meilleure source d’inspiration et le meilleur garant pour les droits des musulmans comme des non-Musulmans.

Source

La réponse au titre de cet article est donc : NON.

Advertisements