Pour rester dans la ligne directrice de notre blog qui est la dénonciation et la mise en clarté de l’élite sataniste de notre époque, il est important de connaitre l’historique et la véracité de certains faits; suite donc à la publication précédente faisant mention des fondements dits ” officiel” du groupe “illuminatis” et “franc-maçons”, je vous propose cette brève explication et clarification du conscient Libre-Penseur sur la lettre “prophètique” du franc-maçons reconnu Albert Pike à son homologue révolutionnaire Giuseppe Mazzini.

Lettre datée de 1871 rapportant tous les évènements majeurs et futurs (  notamment les guerres mondiales ) pour l’avènement du nouvel ordre mondial sous la houlette du Dajjâl :

Voici un lien pour un aperçu de cette fameuse lettre

Voyons enfin ce que pense notre dico virtuel [qui n’a jamais tort bien évidemment] wikipédia sur Albert Pike et  cette lettre :

Albert Pike a exercé pendant plusieurs décennies une influence considérable sur la franc-maçonnerie nord-américaine en tant que Grand Commandeur du Suprême Conseil de la Juridiction Sud du Rite écossais ancien et accepté. 471px-Albert_Pike_-_Brady-Handy

Son principal ouvrage ésotérique et initiatique est Morales et dogme, publié en 1871, qui a pour but d’expliquer le symbolisme des 32 premiers degrés du Rite écossais ancien et accepté.

Différents auteurs ont écrit qu’Albert Pike aurait occupé la position de chef de la Justice au sein du KKK, ou même qu’il aurait été l’un des pères fondateurs de cette sociéte secrète.

Dans le chapitre de Morals and dogma consacré à l’étude du symbolisme du 19e degré de ce rite, la deuxième phrase du paragraphe suivant a fait l’objet de nombreuses controverses, certains mouvements chrétiens évangéliques y voyant la preuve du satanisme qui caractérise, selon eux, les hauts grades de la franc-maçonnerie.

The Apocalypse is, to those who recieve the nineteenth Degree, the Apothesis of that Sublime Faith which aspires to God alone, and despises all the pomps and works of Lucifer. Lucifer, the Light-bearer ! Strange and mysterious name to give to the Spirit of Darknesss ! Lucifer, the Son of the Morning ! Is it he who bears the Light, and with its splendors intolerable blinds feeble, sensual or selfish Souls ? Doubt it not! for traditions are full of Divine Revelations and Inspirations; and Inspiration is not of one Age nor of one Creed. Plato and Philo, also, were inspired.

Dans le chapitre consacré au 30e degré, Pike écrivit :

A Lodge inaugurated under the auspices of Rousseau, the fanatic of Geneva, became the centre of the revolutionary movement in France, and a Prince of the blood-royal went thither to swear the destruction of the successors of Philippe le Bel on the tomb of Jacques de Molai. The registers of the Order of Templars attest that the Regent, the Duc d’Orleans, was Grand Master of that formidable Secret Society, and that his successors were the Duc de Maine, the Prince of Bourbon-Conde, and the Duc de Cosse-Brissac. »

Traduction :

Une loge inaugurée sous les auspices de Rousseau, le fanatique de Genève, devint le centre du mouvement révolutionaire français, et un prince de sang royal s’y rendit pour jurer la destruction des successeurs de Philippe le Bel sur la tombe de Jacques de Molai. Les registres de l’Ordre des Templiers attestent que le Régent, le Duc d’Orléans, était Grand-Maître de cette formidable société secrète et que ses successeurs ont été le Duc de Maine, le Prince de Bourbon-Condé et le Duc de Cossé-Brissac.

reprenant ainsi la thèse développée en 1798 par Augustin Barruel, et sans cesse démentie par les historiens, selon laquelle la franc-maçonnerie française aurait été l’organisatrice secrète de la Révolution française.

Concernant la lettre :

En 1958, le Canadien William Guy Carr publia un livre nommé Pawns in the game dans lequel il affirme avoir eu connaissance au British Museum de Londres d’une lettre de Pike à Giuseppe Mazzini, en date du 15 août 1871 et dans laquelle Pike aurait expliqué le but des trois guerres mondiales dans des termes étonnants pour un écrit de 1871. Cet ouvrage reste aujourd’hui encore sujet de controverse puisqu’il est défendu par certains sites conspirationnistes alors qu’il est critiqué par certains sites maçonniques  tandis que la British Library dément avoir jamais détenu une telle lettre.

Source

[Bien entendu les informations issue du moteur Wikipédia -site contrôlé par les dominants- ne sont cités que pour expliciter l’aspect réel et véridique des évènements et ne sont donc pas à prendre comme faits authentiques].

 

Advertisements