Comme il y a infiltration fréquente des juifs sionistes dans la mouvance nationaliste où dans n’importe quelle autre structure, les chiites emploient une méthode similaire parmi la communauté sunnite ceci par des slogans simplistes et tout fait [on croit tous au même Dieu, au même Prophète, au même Livre…CE QUI EST FAUX]  SHIAS_NO_MUSLIM(1)

Tout en dissimulant leurs hérésies issue du paganisme ceci afin d’amener le musulman lambda vers l’adoration des hommes [savants infaillibles…] au lieu de l’Unique Créateur, vers la haine contre ses frères sunnites prêcheurs à l’Unicité pure [appelés wahabite], la haine des compagnons du Messager d’Allah…. 

” La morale de ce récit, confirmée par le réel, montre de la manière la plus claire que le chiisme est une religion qui n’a rien avoir avec l’islam, sinon comme se rencontrent les Juifs et les chrétiens sous l’appellation de gens du livre.

Depuis l’idolâterie affirmée, le culte des tombeaux et les rites de déambulation autour, le fait de considérer les compagnons du Prophète alayhi salatu wa salam comme mécréants, d’insulter les épouses du Prophète et les meilleurs des musulmans.

En passant par la modification de la lettre du Qur’an comme méthode logique pour mettre en doute l’oeuvre de ceux qui le connaissent, jusqu’à l’affirmation que les imams sont infaillibles, que croire en eux est capital, qu’ils ont reçu la révélation, etc., entre autres mécréances et hérésies dont regorgent leurs livres de chevet et leurs ouvrages de référence, qu’ils ne cessent d’ailleurs de publier et de diffuser.”

Ces insectes s’infiltrent par des méthodes sales et vicieuses en prétendant au combat contre les juifs et soutien des Palestiniens pour attirer un large auditoire puis poignarde sans délai par derrière, le clairvoyant verra que leur cible privilégié sont ceux qu’ils appellent “wahabites” [qui est tout simplement l’islâm sunnite dans son ensemble]

Nom venant du savant de l’islâm Mouhammad ibn ‘Abd al-Wahhâb à qui les chiites voue une haine féroce pour son combat ancestrale comme le paganisme et l’idolâtrie dans la péninsuble arabique il fut un temps, ainsi ils ont pris son nom comme étendard pour cracher sur le sunnisme.

Et comme a écrit un de nos imâm contemporains, le savant actif Aboû Bassir al-Tartoûssî :

“Malgré ma répugnance envers les appellations nouvelles qui divisent les musulmans et qui ne les assemblent, je déclare clairement et ouvertement, sans un quelconque fanatisme et parti pris, que je suis Wahhabi, et parmi ceux qui sont honorés par l’amour du Sheikh Mouhammad Ibn ‘Abdel Wahhab et par l’amour de son prêche.

Si le Wahhabisme signifie l’appel au Tawhid et au dogme authentique, l’abandon de l’association, son désaveu ainsi que celui de ses partisans, comme c’était le cas du prêche du Sheikh, alors oui, je suis Wahabi !

Si le Wahhabisme signifie l’attachement à la sounna confirmée et authentique, et l’abandon de l’innovation et des superstitions, comme c’était le cas du prêche du Sheikh, alors oui, je suis Wahhabi ! Si le Wahabisme signifie le combat des tawâghîtes [tyrans] injustes, et le combat de l’association et des associateurs, comme c’était le cas du prêche du Sheikh, alors oui, je suis Wahhabi !

Si le Wahabisme signifie le juste milieu, sans un quelconque penchant vers l’extrême ni vers l’Irjâ, comme c’était le cas du prêche du Sheikh, alors oui, je suis Wahhabi !

J’ai certes attentivement observé le cas des révoltés hostiles envers le Sheikh et son prêche, j’ai trouvé qu’ils sont;

Soit mécréant, soit chiite rafidite, soit soufis extrémiste, soit innovateur égaré, soit un ignorant répétant ce qu’il entend, sans connaître quoi que ce soit du Sheikh et de son prêche.”

Bien evidemment cette prêche est aussi une cible commune pour les juifs et les impérialistes américains car les résistants musulmans dans leur globalité se revendiquent de cette voie. Aussi hormis leurs supposés soutien pour Palestine, pourquoi leurs silences honteux et révélateurs pour les autres champs de batailles où les musulmans sont agressés ?

Où sont leurs paroles et soutiens pour la Somalie ? L’Afghanistan ? Le Kashmir ? La Tchétchènie ? L’Irak…He oui les chiites détestent les résistants sunnites sur ses fronts, car nos frères là bas ont toujours rejeter les doctrines paiennes de ces diables, comme l’approuve, les chiites eux-mêmes :

Les Talibans que nous maudissons régulièrement, sont parvenus à restaurer la sécurité pour leur peuple. Pourquoi ne pouvons nous pas en faire de même ?” Déclare Qorbanali Dorri Najafabadi durant la prière du vendredi à Téhéran.

L’islâm représente à nos yeux l’Unicité pure comment donc nous pousser à l’alliance avec des individus prêchant son contraire c’est illogique surtout que les expérience malheureuses avec eux ne date pas d’hier :

“Au cours de l’histoire et à travers les siècles, ces gens constituèrent une secte trompeuse et traîtresse, c’est un dogme dont le vrai visage est la guerre contre ahl sounnah wal jama’a.”

” Il est notoirement connu que l’Iran fut un bastion de la Sunna à travers l’histoire de l’Islam, depuis le Prophète. Le Prophète [Sallalahou Alayhi Wa Salam] avait prédit que le savoir serait pris par le peuple de Salman al-Farissi [un Perse]. Cela arriva dans les faits.

Notre Sunna fut consignée et préservée par les plus grands Imams du Hadith tels que l’Imâm al-Bukhary, l’Imâm Muslim, l’Imâm at-Tirmizhi, l’Imâm Abû-Dawud et d’autres encore. L’héritage se perpétua jusqu’à la tragique conquête de l’Iran au 16ème siècle par les Hérétiques Azéris appelés « Safavides ». Après leur conquête, l’Iran qui était à 90% Shafi’ite [école de pensée sunnite] devint à 90% Shiite.

« On dit que le Shah avait menacé de punir par la mort toute opposition à ses désirs en ce qui concerne la religion. Si quelqu’un pensait que c’était une menace en l’air, il en était bientôt dissuadé. Comme les Safavides marchand sur la Perse, le Shiisme fut imposé par la pointe de l’épée. Les Sunnites récalcitrants furent traités avec brutalité. Beaucoup furent exécutés. » [“Shah Isma`il et l’Etablissement du Shi`isme”, Perse Médiévale : 1040-1797, pp. 112-123, David Morgan]

La population eut le choix entre la conversion au Shiisme et la mort. Tous les Savants furent tués et des hérétiques furent amenés du Liban pour créer une nouvelle espèce de Shiisme connu seulement des fous des collines du Caucase et des Amili du Liban. Depuis cet événement, l’Iran qui était un centre de la civilisation Islamique devint un abîme d’obscurantisme et de ruine durant les 400 dernières années. L’Iran n’a été Shiite que durant les 3 derniers siècles sur ses 12 siècles d’Histoire Islamique.

A cette période, les Safavides transférèrent leur capitale à Ispahan, le lieu d’où émergera le Dajjâl. Les Safavides réussirent si bien à contrecarrer les incursions des Ottomans en Europe que les autrichiens prièrent pour leur victoire dans les églises et que les diplomates de ce pays affirmèrent que « n’eut été le Shah [Safavide], nous serions aujourd’hui en train de lire le Coran comme ils le font en Berbrérie [Afrique du Nord].»”

Le Shaykh de l’Islâm Ibn Taymiyyah raconte leurs trahisons et barbaries dans l’histoire de notre Oummah :

« C’est pourquoi ils prêtent assistance aux mécréants contre les musulmans, ils furent la cause principale de l’entrée de Gengis Khan, roi des mécréants, dans les terres d’islam, de l’arrivée d’Hulagu en Irak, de la prise d’Alep, du pillage d’Al Salihiyaa et autres, par leur mechanceté et leur ruse. C’est pourquoi ils ont pillé l’armée des musulmans lorsqu’elle se retira en Egypte, la première fois.

C’est pourquoi ils ont attaqué les musulmans sur les routes et aidés les Mongols et les croisés contre eux. D’où leur tristesse sans fond au vu de la victoire de l’islam car ils ont fait alliance avec les juifs, les chrétiens et les idolâtres contre les musulmans, ce qui est le propre des hypocrites…

“Leur coeur est plein d’aigreur et de fiel contre les musulmans, petits et grands, bons ou mauvais. Le sommet de leur foi consiste à maudire les musulmans, du premier au dernier. Ils sont les plus acharnés à désunir la communauté musulmane, déclarer apostat et insulter les meilleurs chefs musulmans comme les califes bien guidés et les oulémas, à cause de leur croyance que celui dans l’infaillibilité de leurs imams ne croit ni en Allah ni en Son messager sallallahu alayhi wa salam.

Les rafidha aiment les Mongols et leur dynastie car ils jouissent auprès d’eux d’une faveur qu’ils n’ont pas auprès des dynasties musulmanes…Ils furent les plus grands collaborateurs pour s’emparer des pays islamiques, tuer les musulmans et violer leurs femmes. » [Majmû’ fatawa, chap.28, p.478-527.]

Aussi j’insiste sur le fait qu’il n’y a jamais eu divergence chez nos docteurs et érudits musulmans que ce soit le grand mouhhadith al-Boukhâri en passant par les Imâm des 4 écoles sunnites sur l’égarement chiite :

« Malheur à celui qui a prié deriière un chiite, derrière les juifs et les chrétiens; ne les salue pas, ne leur souhaite pas bonne fête, n’établis pas de contrat de mariage avec eux, ne les prend pas à témoins et ne mange pas la viande qu’ils ont égorgée. » l’Imâm al Boukhari dans Khalq af’âl al ‘ibâd, p.125.

L’Imam Ahmad dit, en réponse à une question sur ceux qui insultent Abou Bakr, ‘Omar et Aïcha (qu’Allah les agrée):

« Je ne les considère pas comme des musulmans » et l’Imam Malik a dit: « Celui qui insulte les compagnons du Prophète alayhi salatu wa salam, n’a rien à voir avec l’islam. », Rapporté par Al Khallal, dans kitab as-sunna, n°779.

Pour finir cette vidéo résumé et explicative des hérésie chiite rawâfidh d’où est issue d’ailleurs le centre Zahra et son leader Yahyâ du parti anti-sioniste qui en est directeur [Un article spécial lui sera consacré inshaa Allah] :

[Faites abstractions des paroles souvent fantaisistes et légères de l’auteur de la vidéo mais concentrez-vous plutôt sur les preuves des hérésies chiites]

Je pense que ça suffit au moins concernant notre position claire sur le chiisme et leurs partisans ainsi ne vous étonnez pas de ne jamais voir ici d’appel au soutien pour le hizbollah chiite, ni pour l’Iran criminel et paien, ni pour Ahmadinejad, ni pour Khomeyni le taghout, ni pour aucune structure ou individus prônant l’immondice de cette pensée.

Le sujet est clos.

Advertisements