Pourquoi nous étonner de la pédophilie, les bordels, le trafic de drogue, la sorcellerie où la décadence banalisée et soutenu par le pouvoir au Maroc quand nous savons quelles sont les sources de son autorité et ses alliances affichées…Souvenez vous que l’hérétique Mouhammad VI a délibérement rompu ses relations diplomatiques avec le Venezuela à cause des positions prises par Hugo Chavez contre Israël pendant le massacre de Ghazah ! Aussi n’oublions pas les rapports très amicaux de son prédecesseur Hassan II avec l’entité juive et le Mossad.

” Selon les documents des “Archives Nationales” d’Israël récemment ouvertes au publique, et selon les révélations faites par Nahum Goldman (ancien président – en même temps, pendant plus de vingt ans – du Congrès Juif Mondial et de l’Organisation Sioniste Mondiale) dans son livre “Le paradoxe juif” , et selon les révélations de Mohamed Hassanein Heikal dans un article publié dans la revue libanaise “Achiraa”, et selon les révélations du professeur Israël Shahak dans son livre “The open secrets”: le despote Hassan II n’a – en réalité été qu’un vulgaire espion au service du Mossad juif israélien!
 
L’ironie du sort est qu’il y a même eu, en secret, – comme on vient de l’apprendre – une parallèle concurrence et une précipitation – “Harouala”- entre le gauchiste enjuivé caviar Ben Barka et la crapule despote Hassan II pour servir Israël et le Mossad: le premier pour s’emparer du pouvoir, le deuxième pour “l’éternellement” conserver! Et puis il y a aussi le “bourgeois” istiqlalien Balafrej qui s’est aussi volontairement mis aux service du Mossad juif.
 
Israël a aussi soutenu Hassan II dans sa “Guerre des Sables” avec l’Algérie en lui livrant des blindés. Des officiers de Tsahal et du Mossad ont formé et encadré la jeune armée royale et les services de sécurité dont le célèbre Cab-1, l’embryon de la DST.”
 
 Le fils héritier réitère la tradition :

Question:
Comment pourrions-nous concrètement aider la légitime résistance palestinienne?

Réponse:
En libérant notre pays. Car on n’ignore pas le poids du soutien de la monarchie marocaine à la politique d’occupation israélienne. Les serviteurs d’Israël au Maroc sont à la tête des réseaux de pédophilie et de trafic de drogue… [Source]

Advertisements