Nous voyons beaucoup autour de nous principalement dans les médias et ce depuis quelques années, un véritable tapage et déchainement sur le phénomène laïc, un soulèvement populaire mis en orbite par les élites depuis l’affaire du voile islamique.

On nous présente depuis cette doctrine [laïcité] comme l’idéal représentant la protection des religions toutes confondus, le garant du respect entre le croyant et l’athée, le mouvement adéquat pour la paix entre les citoyens de confessions diverses, l’unique pensée capable d’assimiler le pratiquant [d’une religion] à la neutralité républicaine….Bref un tas de slogans pour étouffer le réel moteur de cette inspiration maçonne.

Premièrement, pourquoi ce phénomène n’est visible et affiché que depuis un certains nombre d’années, alors qu’il y a encore 20 ans, personne ne semblait se pencher vers ce domaine ? Je crois que l’analyse de l’écrivain Alain Soral sur ce point est assez cohérente :

” La liberté de culte, comme souvent les idées généreuses, est née d’une naïveté. La naïveté d’entendre par religion, les religions chrétiennes modernes qui avaient déjà relégué la questions religieuse à la sphère privée, à la question morale du bien, de la transcendance et du salut. Un questionnement supra-individuel et anti égoïste d’ailleurs favorable à l’intégration républicaine.

Avec le brassage élargi, les migrations et les régressions parfois dues à l’époque moderne ( exploitations, guerres, exterminations…), d’autres religions que les chrétiennes se sont imposées à la France qui protège la liberté de culte.

Or, si le bouddhisme ne pose pas de problèmes ( en dehors d’un certain retrait du monde peu propice à la solidarité ), que se passe t-il quand la liberté de culte autorise la montée en puissance d’une religion politique [Islam] dont le pratiquant prétendra peut-être demain m’imposer sa loi [Shari’a] parce que ma loi [Démocratie] accepte ses croyances ? […]”

Alain Soral, Abécédaires de la bêtise ambiante, P.430-431laicite02

On peut comprendre par ce texte que cette pensée fut à l’origine établie pour neutraliser l’autorité chrétienne afin d’imposer à sa place l’autorité de la république [ séparation de l’église et de l’état puis constitution des droits de l’homme] ainsi la religion chrétienne fut relegué à la sphère privée et ce depuis des siècles au point que cette idée devint tradition chez le peuple jusqu’à devenir par la suite le principale atout et slogan de la république française.

Puis quand l’arrivée en masse d’étranger devint importante [autre stratégie des illuminés], l’état dut prendre en considération la religion de ses nouveaux migrants qui était l’islâm et ils constatèrent à leur grand dépit que la pratique extérieure de cette religion est indisociable du musulman ainsi cette doctrine de laïcité est resté et reste un gros problème avec la religion islamique.

Comme elle fut un problème, il y a des siècles, avec la religion chrétienne, les instigateurs ont su par cette pensée satanique [laïc] parer à cette obstacle comme en témoigne  les défenseurs même de la laïcité de nos jours comme le démocrate breton Damien Perrotin :

Le problème c’est que le mouvement laïque a gagné. Non seulement il a obtenu la séparation des églises et de l’État, mais il a fait perdre à l’Église sa position centrale dans la société.(…) [Source]

Comme ils ont su par le passé détruire l’autorité chrétienne de l’église catholique en France pour imposer l’homme en unique divinité, ils ressortent aujourd’hui l’étendart de la laïcité pour détruire toute trace d’islâm en Europe comme dans nos contrées de traditions musulmanes. En conclusion, il ne fait aucun doute que cette pensée que les franc maçons se félicitent d’avoir instauré en France fut une des stratégies diaboliques afin d’ôter dans les coeurs de la masse, l’idée d’une autorité religieuse qui imposerai les lois de Dieu comme législation voir l’idée même de l’existence de Dieu l’Unique, comme en témoigne cette vidéo montrant les extraits d’un journal intitulé “Le droit” datant de 1961 et publié en 1982, explicitant un plan de laïcisation afin d’étouffer l’influence chrétienne  [baisser le son] :

Le complot maçonnique consistant à détruire toute religion, culture, morale et tradition afin d’imposer le nouvel ordre à la population mondiale  devient ici de plus en plus évident.

Advertisements